Le Royaume des Rêves Étranges – Donjon de 5 joueurs

Posté par le 28 août 2013

Nul n’ignore que l’entente entre Atrophinius et les Élus est partie du mauvais… sabot. À plusieurs reprises, ces ennemis jurés en sont venus aux mains : au Royaume des Fées tout d’abord, puis de nouveau dans la Descente runique, sans oublier la débâcle du Festin primitif… Mais en dépit de ces excès de pillage et de violence, Atrophinius ne pleure pas (trop) les fûts d’hydromel cassés. Après tout, il a désormais tout un ensemble de nouvelles responsabilités à gérer, notamment l’organisation de la moisson, l’administration de Hailol et le dressage de son dragon Tasuil.

RIFT_ACT_ROTD_Atrophinius_03

Évidemment, il a aussi hérité de tout nouveaux ennuis.

Le hasard et une fâcheuse dose de malheur ont donné naissance à une version cauchemardesque du Royaume des Fées – un monde de rêves où les pires phobies d’Atrophinius ont pris corps et menacent l’avenir même de Telara. À présent, d’anciens ennemis aux caractéristiques désormais chimériques attendent les Élus de pied ferme, et se préparent à leur livrer de rudes batailles au Royaume des Rêves Étranges à coup de hache (et de dents et de griffes).

Maelow, le premier gobelin d’Atrophinius, est également la coqueluche du royaume. Il enivre et exalte les Fées tordues, qui perdent rapidement la raison et la connaissance au moindre contact. Sa popularité ne diminue que lorsqu’une manifestation de Vertécaille, le Seigneur de la Vie, vient dévorer son public fanatique. Hélas oui, le dragon de la Vie terrorise encore et toujours Atrophinius, se nourrissant des rêves de ce dernier dans l’attente de la bataille à venir avec les Élus.

La troisième épine du royaume : Atrophinius lui-même, du moins une version onirique du Satyre au gosier insatiable et à nouveau épris de rage. Cet ersatz ne cesse de revivre son premier affrontement contre les Élus, source d’un conflit interne opposant son alliance avec ses anciens ennemis, et le guerrier primitif qu’il fut autrefois.

C’est au-delà de l’hydromellerie d’Atrophinius, sur des hauteurs gelées touchées par le Plan de l’Eau, que l’étrange se métamorphose en démence. Entravant le chemin d’un trône obscur et du mal qui s’y cache, se trouve une Terreur glacée bloquant l’accès à tous sauf aux rêveurs les plus intrépides.

Enfin, dernière épine, plantée au cœur même du royaume : un démon malveillant aux desseins inconnus ayant pris l’apparence de Twyl. Camouflé sous les traits du disparu, ce Seigneur des Fées illusoire rêve de se libérer et de répandre les ténèbres sur le monde des vivants.

Alors que les érudits planaires continuent de se pencher sur l’origine véritable de ces chimères, les Élus se préparent pour leur mission : pénétrer dans le subconscient d’Atrophinius, terrasser les démons de son passé et sauver Telara du Royaume des Rêves Étranges.

balises: , ,